La Sainte Catherine .

 

" Sainte Catherine vient toujours de blanc habillée "

 

Le 25 Novembre, jour de la Sainte Catherine, est le jour des Catherinettes. On y fête les jeunes filles de 25 ans qui ne sont pas encore mariées.
La tradition veut qu'elles portent un chapeau extravagant aux tons jaunes et verts confectionné pour ou par elles, à leur image. Quelle est l'origine de cette tradition?
Découvrez la vie incroyable de Catherine d'Alexandrie, sainte, martyre et docteur de l'Eglise.
Née à Alexandrie au sein d'une famille noble, Sainte Catherine se convertit au christianisme à la suite d' une vision. Jésus, ému par sa ferveur, contracte avec elle un mariage mystique sous les yeux de Marie et de la Cour céleste.
Très intelligente, elle suit les cours des plus grands maîtres chrétiens et on dit qu'elle réussit à démontrer à 50 grands philosophes d'Alexandrie la vanité des idoles et la fausseté de leur foi, jusqu'à les convertir tous.
 
Impressionné, l'empereur Maxence lui propose un mariage royal, qu'elle refuse par fidélité envers son mari mystique. Humilié, l'empereur lui fera subir le supplice de la dislocation des membres sans succès, puis le supplice de la roue duquel elle sort indemne. Elle finira décapitée le 25 Novembre 307 et deviendra la seule Sainte du paradis à posséder trois auréoles : la blanche des vierges, la verte des docteurs et la rouge des martyrs.
Sainte Catherine est aujourd'hui la patronne des filles à marier, mais aussi des théologiens, philosophes, orateurs, notaires, étudiants, meuniers, plombiers, tailleurs ...

La tradition de Sainte Catherine remonte au Moyen âge. A l'époque, les filles de 25 ans qui n'étaient pas encore mariées revêtaient des tenues et des chapeaux extravagants et se rendaient en cortège devant une statue de Sainte Catherine pour la parer de fleurs, rubans, chapeaux ... Elles coiffaient Sainte Catherine dans l'espoir de trouver un mari !

Aujourd'hui, la coutume est largement suivie par les maisons de couture parisiennes et les modistes (créateur de chapeaux). Leurs Catherinettes sont reçues le 21 Novembre à la mairie de Paris, où elles présentent leurs chefs d'oeuvres.

 www.museeduchapeau.com

 

  • Catherine d'Alexandrie fêtée le 25 novembre. Son tombeau est vénéré au pied du mont Sinaï, dans le monastère qui porte son nom et qui était fréquenté par les pèlerins de Terre Sainte.
Sainte Catherine, bois polychrome du XVIIIe siècle
Agrandir
Sainte Catherine, bois polychrome du XVIIIe siècle

C'est la patronne des barbiers, charrons, cordiers, drapiers, écoliers et étudiants, fileuses de laine, meuniers, notaires, nourrices, orateurs, philosophes, plombiers, potiers, prêcheurs, rémouleurs, tailleurs, théologiens, tourneurs... et des filles à marier. le 25 novembre, jour de l'année où les Catherinettes, jeunes filles âgées de 25 ans, sont à l'honneur.

« À la Sainte-Catherine, tout bois prend racine » (fin novembre est une bonne période pour planter un arbre)

Tressr Sainte-Catherine

Assiette de tire

 La Sainte-Catherine

Il y a très longtemps, il y aurait eu une femme du nom de Catherine qui aurait été exécutée vers l'an 307 pour avoir refusé de se marier à un empereur romain Maxence.  Au X11e siècle, on exposait sa statue dans les églises de Paris et le 25 novembre de chaque année, on déposait une coiffe sur sa tête.  C'était la plus âgée des jeunes filles qui le faisait.  Par la suite, les ouvrières non mariées se coiffaient de bonnets de papier. 

Au début de la colonie au Québec, Marguerite Bourgeois a commencé à fabriquer de la tire le 25 novembre pour attirer les Amérindiennes à l'école.  À l'époque de nos ancêtres, la Sainte-Catherine était le jour où on fêtait les vieilles filles ce qui voulait dire les filles de plus de 25 ans non mariées et on les appelait " Catherinettes".

Dans les écoles, la Sainte-Catherine était une des plus grande fête de l'année. On fabriquait de la tire avec de la mélasse.  Il fallait l'étirer, la couper en bouchée et l'envelopper dans des papillottes.  On fêtait avec des sketches, des jeux, des chants, des danses durant tout l'après-midi et parfois toute la journée.

Nous, nous ne savions pas comment était fabriquée la tire.  Le 24 novembre p.m. une gentille dame Laurette Morin de notre paroisse est venue fabriquer de la tire avec nous.  Elle nous a expliqué la marche à suivre pour faire de la bonne tire.  Avec ses judicieux conseils, nous avons étiré, coupé et surtout mangé la bonne tire à la mélasse.  Nous vous donnons la recette.  N'oubliez pas de vous beurrer les mains avant de prendre les morceaux de tire pour l'étirer sinon vous serez pris dans la tire et c'est super collant.  Essayez-le, vous verrez c'est délicieux et naturel...

Voici la recette: Tire à mélasse Ste-Catherine

1/2 tasse     mélasse
1/2 tasse     sirop de blé d'Inde
1 tasse        cassonade
1 tasse        sucre
1 c.table     vinaigre
1/4 c. thé    crème de tartre
1/8 c. thé    soda
1/4 tasse     beurre

Amener à ébullition sur feu doux jusqu'à 260 degré Fahrenheit

Recette de Laurette Morin de Saint-Honoré

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. name (site web) 11/08/2010

fake chanel vintage bags gucci handbags lv handbags shoulde

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site