Historique de La culotte, sous vêtement des femmes .

 

La culotte, sous vêtement de femme, historique des petites culottes féminines

 

La culotte, en tant que sous-vêtement féminin, est apparue en France, à l'époque de la Renaissance. Au XVIe siècle, Catherine de Médicis a bien imposé le caleçon aux dames de sa cour.
La mode de ce sous-vêtement, qu'est la culotte est arrivée d'Italie.
 Au début du XIX ème siècle, les grandes culottes bouffantes firent leur apparition, mais ne furent destinées qu’aux petites filles. Dès 14 ans, aussi paradoxal que cela puisse être, elles devaient quitter ces culottes pour ne porter que de longues jupes/robes à même la peau.

Sous l’Ancien Régime et jusqu’au début du XIXe siècle, la culotte était un vêtement uniquement réservé aux hommes des classes aisées. Elle descendait alors jusqu'au genou et se portait avec des bas. Quant aux femmes, elles ne portaient rien sous leur robe.

Cependant, au milieu du XIX ème siècle, avec la mode de la crinoline, la culotte s’imposa comme une obligation. Car, chaque femme s’asseyant dans ces paniers de métal, renversait sa robe et laissait voir l’intégralité de ces jambes et de son sexe. Si elle se penchait en avant, le phénomène se reproduisait dans l’autre sens, laissant impudiquement voir les fesses.

Après avoir disparues un moment, on peut d'ailleurs s'en rendre compte sur certaines estampes de l'époque, notamment, des estampes de Lancret, Watteau, Bouchet, etc...  

Jusqu’au XVIIIème siècle, il était en effet très mal vu de revêtir des dessous. Seules les vieilles femmes et les malades en portaient pour se protéger du froid ainsi que les servantes uniquement lorsqu’elles faisaient les carreaux.

Durant le XVIII° siècle, on retrouve la culotte, les culottes reprennent une bonne place et cette raison d'être c'est la mode des robes collantes, transparentes et fendues sur le côté à l'époque du Directoire.

 Ce n’est qu’après une lutte de plusieurs siècles et l’arrivée de fortes têtes comme George Sand et Colette que les femmes ont véritablement porté la culotte. Puis le pantalon, car il s’agit bien du même combat.

 

De nos jours, la culotte de femme porte aussi le nom de string, slip, shorty, boxer, les culottes sont réalisées dans des matières nouvelles, alors que d'antan les culottes étaient réalisées en coton uniquement de couleur blanche et rose, d'après les grands-mères, l'important était de pouvoir faire bouillir les culottes, ce qui était réalisable avec le coton. On parlait à cette époque de petite culotte, cette culotte couvrait obligatoirement les fesses et le sexe de la femme, notons au passage, que La mode de la culotte de couleur noire, est apparue au XX° siècle, à la Guerre 1914-1918. A partir des années 1940, la culotte noire est devenue un signe de sensualité et de volupté, pour la gente masculine. Auparavant la culotte noire, était réservée aux "femmes dites de petite vertu" ... De nos jours, il se fait des culottes très étroites qui ne cachent pas les fesses, la culotte prend alors la dénomination de string.

D'autre part, les "petites culottes", pour beaucoup de femmes doivent se faire dans des matières textiles pratiques, nylon, dentelle de nylon, soie, etc...et surtout être belles. Les sous-vêtements, dans notre société, tiennent une grande place aux yeux des femmes et surtout aux yeux des hommes.

 

Lou.

13 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. name (site web) 14/08/2010

patrimony watches copy watches aquaracer watches

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site