Les Oiseaux en Hiver.

...Les oiseaux en hiver...

 

 

ASTUCES

Mangeoires pour nourrir sélectivement les petits oiseaux

 

On peut déposer les graines dans un filet ou un bac en fil de fer.

 

 

 Les plus bricoleurs peuvent fabriquer une mangeoire qui pourra être remplie tous les

Comme pour toutes les autres mangeoires, il vaut mieux utiliser des planches de pin ou de sapin, l'aggloméré et le contre plaqué vieillissant mal dans la nature.

" ne faut pas utiliser de peinture ou de vernis car les odeurs peuvent repousser les oiseaux. Par contre, l'extérieur peut être foncé au brou de noix puis imbibé à l'huile de lin.

Pensez à percer quelques petits trous (3 mm) sur le fond afin d'éva­cuer l'eau de pluie accidentelle.

Le rebord d'accès doit être nettoyé régulièrement pour éviter la propa­gation de maladies.

On peut encore, plus simple­ment, enfiler sur un fil de fer gal­vanisé des cacahuètes en coques.

Lorsque l'hiver arrive, les oiseaux ont besoin de plus de nourriture pour conserver leur température et rester en vie, celle-ci leurapportant l'énergie pour lutter contre le froid.

 

Or, c'est précisément à cette époque que les aliments font le plus défaut. En effet, larves d'insectes, baies, graines deviennent rares et la neige, le gel rendent encore plus dif­ficile la recherche de nourriture.

De plus, les jours étant plus courts, les oiseaux disposent de moins de temps pour se nourrir.

A ces difficultés liées à la saison, s'ajoutent les destructions, par l'homme, de leurs milieux de vie. Nous pouvons donc les aider en leur fournissant une nourriture d'ap­point.

 

Ceci évite de créer des dépendances et permet aux oiseaux de jouer leur rôle dans la chaîne alimentaire.

Si vous avez peu de temps, nour­rissez les oiseaux de préférence le matin de bonne heure; ils ont épui­sé leurs ressources pendant la nuit et ils ont besoin de se réchauffer. Si vous avez plus de temps, nourris­sez-les le matin et le soir avant la tombée de la nuit.

 

 

 

Commencez seulement aux grands froids, pendant les périodes de gel, à la tombée de la neige, ou lors de pluies incessantes. Arrêtez dès le réchauffement de la terre. Sachez qu'un nourrissage mal géré peut perturber le cycle de vie d'un oiseau, et que ce nourrissage hivernal ne doit pas être systé­matique quand il n'y a pas pénurie importante d'aliments.

 

Ceci évite de créer des dépendances et permet aux oiseaux de jouer leur rôle dans la chaîne alimentaire.

 

 

 

Fabrication de blocs de saindoux 

Défigez le saindoux en le chauffant légèrement dans une casserole, puis ajoutez des graines variées, remuez.

Entourez le fil de fer autour de la plaquette de bois et recour­bez-le au bout.

Placez l'ensemble dans le moule (pot de yaourt) et versez. y le mélange.

Laissez figer et retirer du moule. Vous pouvez également vous servir d'une pomme de pin qu'il vous suffit de tremper dans le mélange.

Le mieux est d'installer des mangeoires en hauteur, sur un poteau ou dans un arbre, toujours hors de portée des prédateurs (des chats par exemple), et dans des endroits découverts pour que les oiseaux ne soient pas attaqués par surprise. On peut également mettre une clochette au collier du chat ou placer un stop-minou sur l'arbre.

 

Fixez les à l'abri pour éviter que les oiseaux soient trop mouillés par temps de grandes pluies, par exemple sous le bord du toit.

Un seul oiseau en cage la liberté est en deuil. Jacques Prévert

Les vieillards et les oiseaux affrontent chaque année le même problème : passer l'hiver. SACHA GUITRY

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site